Agriculture au Mexique

Mexico agriculture

Pour continuer notre série et notre tour du monde sur l’agriculture biologique nous avons donc voulu vous présenter un pays qui nous a beaucoup intéressé et qui mérite que l’on s’y intéresse de plus près : Le Mexique.

 

Quelques données sur l’agriculture mexicaine

Elle assure environ 4 % du PIB et emploie plus de 18 % de la population active, est caractérisée par un grand nombre de petites exploitations (35% des exploitations ont une taille inférieure à 2ha, 25% entre 2 et 5 ha et 40% des exploitations sont supérieures à 5ha) tournées vers les cultures vivrières et un plus petit nombre d’exploitations modernes tournées vers l’industrie agroalimentaire et les marchés d’exportation (85 % des fermes mexicaines ne livrent, en valeur, que 15 % des denrées agricoles commercialisées, en revanche 15 % des exploitants participent pour 85 % à la production agricole).

Aujourd’hui ces petites exploitations / ejidos (équivalent des haciendas) sont donc bien souvent en situation de marginalité et de pauvreté avec un revenu dépendent des soutiens gouvernementaux et d’activités annexes.

Seulement 13 % des terres sont cultivables au Mexique et moins de 10 % reçoivent assez de pluie pour être cultivées sans recours à l’irrigation.

Malgré ces contraintes fortes, le Mexique, est le 12ème producteur mondial d’aliments et il figure parmi les principaux exportateurs et producteurs d’avocats, citrons verts, café, canne à sucre, maïs, viande de volaille et viande bovine.

organic farming mexico organic farming mexico

 

Le boom de l’agriculture biologique

L’essor de l’agriculture biologique mexicaine remonte aux années 1980, à l’époque où les importateurs européens ont constaté la qualité du café cultivé sans additifs chimiques par les paysans des États du Chiapas et d’Oaxaca.

agriculture in mexico map of oaxaca and chiapas

Parallèlement, certaines ONG et entreprises étrangères encourageaient les petits agriculteurs à produire davantage de produits biologiques pour répondre à la demande mondiale croissante. Aujourd’hui, 90 % des quelque 100 000 agriculteurs biologiques mexicains sont de petits exploitants qui cultivent tout au plus 3,6 hectares et qui se sont regroupés en coopératives (généralement avec le soutien de programmes sociaux ou gouvernementaux).

Si vous ne le saviez pas, le Mexique est le pays au monde qui compte le plus grand nombre d’exploitations biologiques du monde. Les groupes indigènes en possèdent environ la moitié, et 70 % des agriculteurs biologiques sont concentrés dans les États du Chiapas (44,8 %) et d’Oaxaca (25,2 %).

Pour rappel, le Mexique est aujourd’hui le cinquième producteur mondial de produits agroalimentaires biologiques. Environ 70 % des agriculteurs biologiques mexicains se concentrent dans les États du Chiapas et d’Oaxaca. Parmi les principaux aliments biologiques produits au Mexique figurent le café, les fruits, les légumes, les graines de sésame, les fines herbes, le miel et le cacao. La production d’aliments biologiques transformés y est cependant encore à ses débuts. Plus de 80 % des aliments biologiques produits au Mexique sont exportés.

coffee organic mexico organic production chiapas

Les importations, quant à elles, satisfont la moitié de la demande intérieure de produits biologiques. Le Mexique importe surtout des produits biologiques transformés car la production nationale d’aliments biologiques frais satisfait la demande intérieure.

 

Les développement de l’agriculture bio au Mexique

Depuis quelques années, le pays se tourne encore plus fortement vers l’agriculture biologique avec une croissance de 20 à 30 % chaque année de la production d’aliments bio, alors qu’en Europe notamment, la vente de produits bio augmente « seulement » de 10 % par an. Ce type d’agriculture est donc encore au Mexique un marché en plein essor, avec un potentiel de croissance très important.

Le gouvernement mexicain est aussi un acteur important du changement puisque ce dernier donne un coup de pouce aux agriculteurs biologiques en réduisant jusqu’à 75 % de leurs coûts associés à la certification biologique. Ce qui permet d’avoir plus de 80% des terres dites « biologiques » certifiées, tandis que le reste est en voie de le devenir.

Au Mexique, les agriculteurs biologiques jouissent d’un revenu de 20 % à 40 % supérieur à celui des agriculteurs conventionnels. Bon nombre d’ailleurs sont affiliés au mouvement de commerce équitable.

Au cours des dernières années, un réseau de marchés biologiques locaux a vu le jour un peu partout à travers le pays boosté notamment par un jeune entrepreneur Français Mathieu Dornier qui a créé son propre réseau de distribution : Campo Vivo… Cocorico !

 

Malheureusement le secteur mexicain de la restauration n’est pas encore véritablement axé sur le biologique comme le secteur du détail. En effet, au Mexique, seul un petit nombre de restaurants essentiellement en ville offrent des repas préparés avec des aliments biologiques.

 organico mexico

 

Pour plus de détails sur l’agriculture au Mexique :

https://www.agrireseau.net/Marketing-Agroalimentaire/documents/Produits%20biologiques%20-%20Mexique%20-%2005-2009.pdf

http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/1506-ci-resinter-fi-mexique1.pd

Laisser un commentaire