La cuisine du Nicaragua, recettes et conseils

cuisine Nicaragua

Pour commencer et pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de partir en Amérique centrale et au Nicaragua, il est bon de rappeler que la cuisine du Nicaragua et de ses voisins est bien souvent assez simple (mais très bonne, on vous rassure), avec un goût prononcé pour la la friture (parfois c’est d’ailleurs mieux vue l’hygiène…), avec bien souvent comme aliments de basses le riz, les haricots rouges et les bananes plantains.

Passé ce constat un peu réducteur, au Nicaragua comme dans tous la majorité des pays du monde, on ne mange pas tous les jours les repas « Traditionnels ». Cependant tout le monde connaît plus ou moins la nourriture typique de ce pays et c’est de cela dont nous allons vous parler maintenant

 

La cuisine du Nicaragua

Tortillas et guarada

cuisine nicaragua

De ce que l’on a pu voir de dans la campagne, les paysans cultivent beaucoup le maïs, les haricots rouges, un peu de riz et souvent possèdent quelques vaches, cochons et poules. Ainsi la nourriture est essentiellement constituée de tortillas (Cf : Article mexique), haricots rouges et cuarada (prononcez guarada – fromage de lait cru) accompagné bien souvent par des jus de fruits frais maison (la banane est un aliment de base…) ou de café. Le riz étant cultivé essentiellement en deux points du pays par de grandes entreprises, les cultivateurs en mangent peu, privilégiant leurs propres produits.

Gallo Pinto

gallo pinto Nicaragua

Dans les villes, la nourriture est sensiblement la même avec cependant plus de riz car les produits sont achetés et le riz n’est pas cher. On mange donc encore plus de « Gallo Pinto » ou « coq peint » (le plat nationale le plus populaire) qui consiste en un mélange de riz et de haricots rouges.

 

Les fritures

 cuisine nicaragua

Les autres ingrédients de base de la cuisine sont : le fromage, les bananes plantains et la pomme de terre. Arrosez ou plongez tout cela dans de l’’huile, faites frire, rissolez, mélangez et vous obtiendrez un arc-en-ciel de spécialités assez semblables déclinant tous ces ingrédients.

cuisine nicaragua

Pour ce qui est de la viande, le poulet est certainement la plus courante et la moins chère, frit ou grillé. Il est aussi souvent possible de trouver des lamelles de viande de porc mais pour ce qui est du bœuf il est assez chère et donc consommé moins fréquemment dans la cuisine du Nicaragua.

 

Les Nacamales

cuisine nicaraguaPour ce qui est des incontournables de la cuisine on vous conseille fortement d’essayer : les nacatamales (énorme tamales), qui est la nourriture de prédilection des fêtes et du petit déjeuner dominical. Il est constitué en générale d’une pâte de maïs fourrée appelé « Masa » cuisiné avec, du porc ou de poulet, des tomates, du riz, des pommes de terre, poivrons, ail et oignons, le tout enrobé dans une feuille de bananier (parfois de mais) pliée comme un petit paquet et cuit à la vapeur. Le fromage peut remplacer la viande.

Préparé à l’étouffé selon une technique similaire, le vaho est un plat de viande, de bananes plantains et de yucca, généralement accompagné d’une petite salade de chou (posée sur le dessus).

Très commun, l’indio viejo mêle maïs, viandes, tomates et oignons. On retrouve aussi un peu partout dans les fritangas (les grillades de rue) les Bananes plantains, le poulet grillé et le gallo pinto.

Les Chincharones

cuisine nicaragua

Autres snacks de choix : les chicharrones (couenne de porc frite… c’est croustillants et vous en verrez partout), les épis de maïs grillés vendus dans la rue et les tostones, tranches de bananes plantains deux fois frites, parfois recouvertes de fromage fondu (pour ceux qui n’on pas peur des calories). A ne pas confondre avec les tajadas (les bananes sont frites façon chips) et les maduros (là, les bananes sont moelleuses).

Pour ce qui est des épices, sachez que les plats nicaraguayens ne sont « généralement » pas ou peu épicés à la base. En revanche, on trouve sur chaque table un assortiment de sauces plus ou moins piquantes et des piments.

Où manger la cuisine locale du Nicaragua ?

cuisine Nicaragua

Pour manger le moins chère l’extérieur, on vous conseil fortement les comedor (petits restaurants – rarement plus de 5-6 tables). On vous y proposera le plus souvent « Carne, cerdo ou pollo » (Boeuf, porc ou poulet) ou du poisson frais si vous êtes proche de la côte. Votre viande étant bien souvent accompagné de riz, haricot rouges, tajadas (tranche de banane frites), quelques rondelles de tomates, oignons, salade avec tortilla. Les prix varient généralement entre 50 et 90C$ pour le tout soit moins de 3€…

Pour ce qui est des snacks on vous conseil donc : les quesillos (tortillas au fromage coulant et oignons marinés.

Les boissons typiques du Nicaragua

Les jus

cuisine nicaraguaLe long des rues, vous pouvez trouver des échoppes ou des vendeurs ambulants vendant des jus de fruits plus ou moins frais et/ou naturels (pitaya, Calale, ananas, grenadille) ou du maïs (pinolillo, Pinol, Tiste). Compter généralement 20 C$ pour une poche plastique à boire et 40 C$ pour un smoothies avec plusieurs fruits.

Généralement, ces boissons sont servies dans des sacs en plastique avec de la glace et une paille. Bien se renseigner sur la qualité de l’eau avec lequel ces jus sont faits avant de les acheter pour éviter les problèmes…

Les cocos

cuisine Nicaragua

L’on trouve aussi un peu partout des vendeurs de noix de coco, qui pour 30/40 C$ vous propose une fois votre jus dégusté de vous ouvrir votre noix à la machette.

 

 

 

Les desserts typiques dans la cuisine du Nicaragua

Pour les amoureux de desserts à la française, vous risquez d’être un peu déçue. En effet, même s’il est possible de trouver dans les « panaderia » (équivalent de nos boulangerie) des sucreries, comme les : espumillas (petites meringues de différentes saveurs) ; les manuelitas (crêpes roulées, diversement fourrées de noix de coco, chocolat, caramel,…) ;

cuisine nicaragua

les cakes à la banane, le pain brioché saupoudré de sucre perlé, les Buñuelos (des boules de brioche frites), le pain à la noix de coco, la tarta « Los tres Leches »  (gâteau avec du lait pour la pâte, crème de lait concentré et crème fraîche)… Tout ici reste quand même assez lourd en terme de calorie.

On vous conseil donc de vous rabattre sur la grande variété de fruits tropicaux (goyaves, papaye ou fruta bomba, ananas, mangue, orange, grenadilla…). Ils sont tous décrit dans cet article.

cuisine nicaraguaIl est aussi possible de trouver de la poudre ou des fèves de cacao (bien vérifier la fraîcheur de ces dernières) un peu partout dans les marchés, malheureusement on a pas réussi à trouver du bon chocolat… En effet, le cacao est ici quasiment tout le temps mélangé avec de la poudre de lait, du lait concentré et/ou de la cannelle (même quand on vous assure que c’est du 100%…) ce qui est vraiment dommage quand on aime le goût du chocolat.

On espère vous avoir fait un peu salivé sur la cuisine du Nicaragua, et surtout, donné envie de partir découvrir ce magnifique pays!

Laisser un commentaire