Jardins biologiques tenus par 4 femmes, Sucre, Bolivie

bolivia organico

Nous voilà tout fraîchement débarqué à 7h du matin à Sucre que la chance nous sourit et nous découvrons par hasard une agence non lucrative organisant un tour dans les jardins biologiques dans la région.
Si d’habitude nous devons passer plusieurs heures à chercher les informations, localiser les jardins ou projets bio sur des cartes avec l’aide des locaux, cette fois ci c’est un tour clef en main avec au programme 4 visites de jardins biologiques privés !

bolivia organico

On ne sait pas trop à quoi s’attendre, il faut dire que cela fait seulement 15 minutes que nous sommes dans la ville, et nous partons sans perdre une minute (juste le temps de laisser nos 12kg de mochillas)  direction la banlieue nord de la ville à la rencontrer de nos 4 femmes agricultrices.

bolivia organico

L’initiative Huerto Urbanos rassemble des petits propriétaires de terrains qui souhaitent s’engager dans la production biologique en leur apportant les outils nécessaires pour la bonne production de leur produit. Car la certification Bio signifie bien sans AUCUN produits chimiques, et avant de prétendre à des grosses productions rentables les vrais enjeux ont été de trouver les bons outils accessibles pour ces jeunes familles au final peu expérimentées au départ dans l’agriculture. Il a fallut aussi trouver les bons traitements naturels afin d’éviter les infections et maladies qui ne sont jamais très loin !

bolivia organico

Nous sommes touchés par ces 4 femmes, qui a tour de rôles nous montrent leur jardin, leurs espèces de plantes, leurs astuces dans une ambiance bonne enfant, en nous apprenant à l’occasion quelques mots Quechua (dont on aura beaucoup de mal à se souvenir, malheureusement !).

De manière à nous enseigner quelques techniques, elles nous préparent quelques ateliers pratiques auxquels on s’attèle volontiers! Quoi de mieux que de mettre les mains à la pâte!

bolivia organico

Première étape, le mélange de terre fertile du jardin avec de l’engrais naturel provenant des pâturage alentours. Reyna nous montre comment elle procèdent pour planter leurs nombreuses graines de laitues et de poivrons (qui poussent en abondance en Bolivie et toujours près de l’assiette, les boliviens affectionnant tout particulièrement les plats bien épicés).

bolivia organico bolivia organico

Studieusement, nous disposons les graines de laitues 3/3 à 1 petit cm de distance, et puis une graine de poivron tous les 2 cm. Cette petite parcelle comestible devrait prendre quelques semaines avant de pouvoir être récoltées. Seulement 2 semaines plus tard, ces petites poussent seront repiquées dans la serre un peu plus en arrière du jardin de manière à leur garantir un maximum de soleil pour leur croissance.

bolivia organico bolivia organico

Se suivent 3 ateliers dans la même veine, ou chaque propriétaire toujours souriantes et enjoués nous montrent successivement:

1. la confection naturelle de repoussoirs à insectes et maladies :

A base de différents vinaigres, charbons et peaux de bananes pour les vitamines. Ces recettes, elles les ont peaufiner au fur et à mesure, grâce à des agronomes ou paysagistes de visite, qui ont pu leur donner quelques conseils  et retour d’expérience.

bolivia organico bolivia organico

2. Des techniques d’irrigation simples:

Des bouteilles de 2L récupérées avec le bouchons légèrement dévissés où le filet d’eau coule le long d’une corde. Ces bouteilles disposées entre les plantes qui ont besoin le plus d’eau (et pas trop proche) permettent de fournir une quantité d’eau régulièrement tout au long des journées les plus chaudes.

bolivia organico bolivia organico

3. La création de pots à partir de déchets:

Une manière facile de recycler les sachets de laits utilisés, bouteilles en plastiques etc… et les déchets ce n’est pas ce qu’il manque ici !

Toutes ces petites idées, simples et facile à mettre en application ont permis de convaincre de plus en plus de particuliers et notamment des mères de famille de se mettre à produire quelques produits biologiques dans leurs propres jardins biologiques. De la sorte, elle font face à la malbouffe omniprésente dans les rues Bolivienne et dans les coutumes.

bolivia organico bolivia organico

Il faut savoir qu’une grande partie de la population se nourrissant exclusivement de poulet frit, le tout arrosé de coca, on ne peux que encourager cette initiative du gouvernement et de l’agence Condor treckers de la ville de Sucre avec laquelle nous avons pu organiser ce tour. Grâce à une cotisation des touristes et l’aide de ces associations, ces femmes peuvent désormais espérer produire de plus en plus de produits de qualité pour leur famille et pour les touristes curieux comme nous et vous… !

Nous avons d’ailleurs eu la chance de déguster certaines de leurs recettes avec les produits tout droit venus de leurs jardins biologiques, un bonheur!

bolivia organico

Laisser un commentaire